Voici 3 nouveaux incitatifs pour l’achat d’une première maison.

Le budget fédéral de 2019 n’est pas passé inaperçu pour quiconque rêve d’acheter une première maison. Alors que le prix des résidences atteint des nouveaux records au Canada, voici les trois nouveaux incitatifs mis en place par le gouvernement canadien pour faciliter l’accès à la propriété.

1- Un prêt de la SCHL pour réduire les mensualités

En effet, le nouveau budget fédéral de 2019 présente que la Société canadienne d’hypothèque et de logement pourra maintenant prêter jusqu’à 10% du prix d’achat de votre première maison SANS INTÉRÊT ! Les demandes d’Incitatif seront acceptées à compter du 2 septembre 2019. La première transaction sera conclue le 1er novembre 2019.

Mais comment est-ce que ça fonctionne exactement ?

Tout d’abord, sachez que vous devez être un ménage qui gagne moins de 120 000$ par année pour être éligible. Ensuite, le pourcentage de prêt que la SCHL peut vous consentir dépend du fait que votre habitation est neuve ou existante. En effet, la SCHL peut prendre en charge 5% de votre hypothèque si vous achetez une maison existante, et 10% de votre hypothèque si c’est une maison neuve.

Par exemple, si vous achetez une maison de 300 000$ existante, la SCHL pourra vous prêter SANS INTÉRÊT un montant de 15 000$. Vous aurez donc une hypothèque au final 15 000$ moins élevé. Si la maison avait été neuve, vous auriez eu droit à 30 000$.

Vous vous demandez quelle différence monétaire ça fait dans vos poches chaque mois ? Regardons ça de plus près ! 

Radio-Canada Information a mis de l’avant un exemple que nous trouvons très intéressant et révélateur, et qui va comme suit.

Prenons un exemple typique d’un couple désirant acheter une première maison neuve à Québec. Ils trouvent la maison parfaite en vente à 400 000$ et ils se présentent à la banque avec une mise de fonds de 20 000$, soit 5% du prix d’achat.

L’hypothèque serait normalement de 380 000$ (en ne tenant pas compte de la prime d’assurance prêt hypothécaire). Cependant, avec le nouveau programme de la SCHL, celle-ci pourrait alors vous fournir 10% du prix d’achat sous forme de prêt sans intérêt.

Vous auriez ainsi un montant supplémentaire de 40 000$ à appliquer pour réduire votre hypothèque, ce qui la ferait passer de 380 000$ à 340 000$.

Par mois, cela représente environ une économie de 228$, soit 2 735$ par année. C’est une énorme différence dans le budget d’un ménage !

Pour avoir plus de détails sur le nouveau programme, je vous invite à consulter le site du Gouvernement du Canada prévu à cet effet: https://www.chezsoidabord.ca/

2- Le montant maximal du RAP passe de 25 000 à 35 000 $

Ceux qui suivent l’immobilier et qui s’y connaissent un peu doivent certainement connaître le Régime d’accession à la propriété, soit le RAP, car c’est l’outil #1 depuis des années pour aider les premiers acheteurs à acheter leur maison. Le RAP consiste à pouvoir retirer et utiliser ses REER pour financer l’achat de sa première maison, sans avoir à payer d’impôt sur les montants retirés. Jusqu’à maintenant, le montant maximum de retrait possible était de 25 000$ par conjoint, mais avec l’annonce du nouveau budget, ce montant passera désormais à 35 000$.

Vous pourrez donc retirer jusqu’à 70 000$ de vos REER conjointement pour financer l’achat de votre première maison. Vous aurez ensuite 15 ans, comme avant, pour remettre les sommes retirées dans votre REER.

Si on fait le calcul et que l’on considère que vous avez placé 35 000$ dans vos REER versus 25 000$ avec un taux d’imposition marginal de 37%, cela vous donnerait respectivement les remboursements d’impôts suivants :

  • 25 000$ en REER : Retour de 9250$

  • 35 000$ en REER : Retour de 12 950$

On voit alors que cette différence vous permettrait d’en ressortir 3 700$ plus riche en maximisant encore plus votre RAP.

3- Le RAP maintenant accessible aux gens qui se séparent

Un autre changement MAJEUR du budget fédéral de 2019 concerne les couples séparés. On le sait, lors d’une séparation, le budget en prend un coup et la bataille pour la résidence familiale devient un enjeu de taille. Pour aider les couples séparés à redevenir propriétaire, le ministre Bill Morneau a décidé de lancer un nouveau programme leur étant destiné.

En effet, à partir de 2020, les couples séparés pourront à nouveau profiter du Régime d’accession à la propriété (RAP) afin d’acheter une nouvelle maison. Même s’ils ne sont pas des premiers acheteurs, ils seront considérés comme tels et pourront retirer des REER sans conséquence afin de financer l’achat de leur nouvelle habitation.

C’est un changement majeur qui aura possiblement un impact important sur de nombreuses personnes au Canada.

Que des changements positifs, et on aime ça !

Vous cherchez à acheter la propriété de vos rêves? Contactez-moi!